Solution pour remédier la perte de cheveux

La perte de cheveux touche de nombreuses femmes et hommes dans le monde : c’est un processus parfaitement normal et naturel. Cependant, il peut souvent donner aux gens un complexe qui affecte la vie quotidienne. 

Nous offrons une solution à ce problème avec une greffe de cheveux – en conséquence, la perte de cheveux n’est plus permanente et peut être traitée.

Le centre Hair Graft dispose d’un service de greffe de cheveux par microgreffe particulièrement adapté aux calvities légères à modérées (Hamilton stades 1, 2, 3 et 4).

Nous sommes en effet spécialisés dans la microgreffe greffe FUE (extraction folliculaire sans cicatrice visible), qui est une méthode révolutionnaire :

  • Des résultats naturels sans effet « cheveux de poupée »

  • Pas de cicatrices

  • Pas d’anesthésie générale

  • Pas de temps loin des activités sociales

  • Pas d’hospitalisation

Ce type de microgreffe convient parfaitement à la calvitie légère à modérée chez l’homme, à la calvitie naissante chez les jeunes et à l’alopécie féminine.

Les étapes d’une greffe de cheveux FUE par microgreffe

Il y a 3 étapes importantes dans la technique de greffe de cheveux par microgreffe :

Étape 1 : incision du cuir chevelu

Avant de faire l’incision, la zone donneuse sera anesthésiée puis rasée. La zone donneuse, également appelée région des cheveux éternels, est située dans la couronne de la tête (à l’arrière de la tête au-dessus de la nuque).

Le médecin utilisera un instrument chirurgical connu sous le nom de micro-foret (0,75 mm de diamètre) avec une pointe longue et creuse semblable à un micro tube à travers lequel les cheveux peuvent entrer. 

Une fois que les cheveux sont entrés dans le tube, le médecin appliquera une pression sur le cuir chevelu et fera une incision. L’incision aura la forme d’un micro cercle qui se transformera en croûte et ne laissera aucune cicatrice par la suite.

Etape 2 : prélèvement du greffon

L’étape 2 de la greffe de cheveux FUE par microgreffe consiste à prélever le greffon après la réalisation de l’incision. À l’aide de petites pinces, le médecin prélève le greffon avec soin pour éviter de l’endommager. 

Le greffon comprend le bulbe, un morceau de cuir chevelu pour protéger et préserver le bulbe et la tige pilaire. Une fois le greffon prélevé, il sera immédiatement placé dans un sérum physiologique pour éviter qu’il ne se dessèche. Quelques minuscules trous seront visibles sur le cuir chevelu mais disparaîtront une fois cicatrisés.

Etape 3 : la greffe FUE

Avant de passer à l’étape finale, le médecin procédera à quelques micro-incisions avec une petite aiguille au niveau des sites d’implantation du greffon : c’est-à-dire dans la zone receveuse (par exemple, zone coronaire, zones frontales, etc.). Le médecin implantera ensuite chaque greffon dans la zone dégarnie avec un instrument chirurgical appelé « implanteur ».

L’intervention dure plusieurs heures mais est très confortable pour le patient qui ne sentira rien et pourra lire en même temps. Cette technique demande savoir-faire, expérience et patience tant la tâche est minutieuse et délicate. Nos spécialistes sont experts en greffes de cheveux FUE par microgreffe et sauront restaurer vos beaux cheveux naturels.

La greffe de cheveux FUE par microgreffe peut également être utilisée pour reconstruire les sourcils, dissimuler des cicatrices ou une pelade. Cette technique est idéale pour les personnes aux cheveux courts puisque les cicatrices sont invisibles, et elle reste la meilleure alternative à la technique FUT qui laisse des cicatrices sur la tête.

Les avantages de la greffe de cheveux FUE par microgreffe

La greffe de cheveux FUE par microgreffe offre de nombreux avantages. Les cicatrices causées par la récolte et par la transplantation sont si petites qu’elles sont invisibles à l’œil nu, même lorsque le sommet du crâne est rasé. 

Cette méthode est pratiquement indolore et a peu d’effets secondaires. De plus, cette technique est particulièrement adaptée aux personnes souffrant d’alopécie, car le résultat est extrêmement naturel. La précision de la procédure permet de redonner du volume aux zones clairsemées.

De plus, grâce aux dernières techniques disponibles sur le marché, il est non seulement possible de faire pousser les cheveux sur les zones où les mèches ont été récoltées, mais aussi de retrouver de la densité capillaire en une seule séance.

Aimez cet article?

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkdin
Share on pinterest
Share on Pinterest

Commentaire